Réparations

Comment fonctionne la garantie des appareils électroménagers ?

Ton appareil vient de tomber en panne et il est encore sous garantie ? Ici tu trouveras toutes les infos pour savoir ce que tu as le droit pour ton appareil.

Cover image for Comment fonctionne la garantie des appareils électroménagers ?

On entend souvent des termes différents sur la garantie électroménager. Nombreux consommateurs achètent sans connaître exactement leurs droits en cas de panne. Rassure-toi, nous t’expliquons ici les différences entre chacune des garanties.

Une garantie, c'est quoi exactement ?

La garantie légale est valable sur tous les produits électroménagers (et multimédia) :

• Lave-linge

• Réfrigérateur

• Lave-vaisselle

• Sèche-linge

• Aspirateur, etc.

En clair, tous tes produits électroménagers. Sa durée légale est de 2 ans depuis le 18 mars 2016 selon l’article L217-7 du code de la consommation. La garantie prend effet à partir de la délivrance du produit.

Attention, si tu avais acheté ton produit avant cette date, tu dois apporter la preuve de l'avoir acheté avant l'échéance. Dans tous les cas, garde toujours ta facture. Il arrive souvent de perdre le ticket, ou encore retrouver de l'encre presque effacée. Je te conseille de faire une photocopie en agrafer le ticket avec ta copie. À ne pas confondre avec la garantie commerciale. Celle-ci par contre, est proposée gratuitement par certaines enseignes (Darty, Boulanger, etc,). Cependant, tu peux trouver des garanties payantes comme le fait Cdiscount par exemple. La garantie payante, tu l’as sûrement déjà entendue autrement. On l’appelle le plus souvent extension de garantie, ou garantie échange à neuf. Ça te dit quelque chose ? Passons. Nous allons maintenant développer ce qui est inclus ou non dans chaque garantie.

Ce qui est inclus dans la garantie légale

Le vendeur est libre de définir les conditions d’application de la garantie légale. Elle couvre les pièces et la main-d’œuvre (le déplacement n’est pas inclus), le devis de réparation et le coût d’un remplacement à neuf; ou son équivalent. Toutes les conditions doivent être obligatoirement mentionnées dans un contrat de garantie, remis par le vendeur.

Le contrat doit mentionner les informations suivantes :

• Les pièces couvertes

• Le lieu où tu dois remettre le produit défectueux…)

• La durée légale

• Coordonnées du vendeur ou du fabricant

• Les Coûts éventuels

• Le Rappel des obligations du vendeur (ou fabricant), qui doit se conformer aux garanties légales (conformité et vices cachés) en plus de la garantie commerciale. Le contrat écrit doit reproduire les articles du code de la consommation (L217-4, L217-5 et L217-12 , L217-16 ) et du code civil (articles 1641 et 1647 ) concernant ces garanties légales.

• Prolongation de la garantie si ton produit est immobilisé plus de 7 jours pendant sa réparation ou son remplacement

Pour être plus clair sur la prolongation, voyons un exemple. Si le professionnel garde ton lave-linge pendant 8 jours alors que ta garantie est censée terminer le 4 décembre 2020, elle prendra finalement fin le 12 décembre 2020.

En cas de non-respect de la part du vendeur, sache que la garantie reste valable. S’il manque également une de ces informations dans le contrat, tu peux faire jouer la garantie légale. Ce qui est exclu de la garantie

• Les fautes intentionnelles ou engageant la responsabilité d’un tiers

• Une installation non conforme à la notice du constructeur

• Les erreurs de branchement

Faire valoir les droits de la garantie légale

Il y a 3 cas possibles pour faire valoir tes droits :

• Un vice caché le rendant inutilisable

• Ton bien ne correspond pas avec la fiche produit ni les options mentionnées

• Tu es victime de qualités mensongères.

Ces défauts proviennent généralement de l’appareil en lui-même. Pas seulement ! L’emballage du produit, une mauvaise installation par le vendeur et les instructions de montage erronées sont valables pour la garantie légale. L’avantage de cette garantie, tu peux t’appuyer dessus pour obliger un vendeur de mauvaise foi à réparer ton appareil électroménager. Cependant, le contrat mentionne un délai raisonnable. En clair, il n’y a pas de délai exact. Cela ne devrait pas durer plus de deux mois (en cas de commandes de pièces hors de la France). Étapes pour faire jouer la garantie légale Pour commencer, contacte le service après-vente (ou sur place) afin de lui expliquer le problème. Attention, tu dois d’abord lui réclamer directement la garantie de vive voix ou par téléphone. Il faudra prouver un justificatif d’achat daté et original (ticket de caisse, bon de livraison, facture, etc.) En cas de refus du vendeur, si tu estimes être dans un des cas cités, il faudra lui envoyer un courrier de mise en demeure par recommandé avec accusé de réception. Dans ton courrier, explique-lui le défaut de ton appareil et demande :

• La réparation du produit défectueux

• Un échange à neuf ou son équivalent si la réparation n’est pas possible

• Exiger le remboursement en cas de non-réparation ni changement de produit.

Tu trouveras sur le site officiel du service public, la page concernant la garantie légale. Je te conseille de l’imprimer et le joindre en copie dans ton courrier. Attention, tu ne pourras pas faire jouer la garantie légale si tu avais remarqué le défaut avant l’achat. Encore moins si tu en avais été informé par le vendeur avant ton paiement. Idem si tu as réalisé du bricolage toi-même sur ton appareil. Et si le refus persiste? Si le litige n’est toujours pas résolu, tu peux demander l’intervention d’un tiers. Soit un médiateur lié au vendeur, ou un conciliateur de justice qui lui, est indépendant. En cas d’échec, tu dois t’en douter : saisis la justice ! Tu peux réclamer des dommages-intérêts suite au préjudice (immobilisation du bien, dégâts causés sur ton appareil durant les réparations). Comme il s’agit d’électroménager, les montants sont souvent inférieurs à 10 000 €. Adresse-toi directement au tribunal de proximité (ou tribunal judiciaire).

La garantie commerciale

La garantie commerciale est généralement proposée par les vendeurs. Comme nous te l’avons dit plus haut, elle peut-être gratuite ou payante. Si un fabricant te parle d’un produit garanti 1 an par exemple, il s’agit de la garantie commerciale. Le vendeur doit obtenir ton accord pour tout paiement supplémentaire. Vérifie si ton contrat contient des cases pré-cochées. Si tu t’aperçois que ton contrat mentionne des options auxquelles tu n’as pas souscrit, tu as le droit d’être remboursé. L’offre dépend des services supplémentaires inclus dans la garantie légale. En majorité, elle comprend :

• Le déplacement pour la réparation

• Les frais de transport en cas de réparation en usine ou un échange à neuf

• Un service plus rapide que la garantie légale

• Une extension de garantie valable maximum 2 ans (3 à 5 ans en cas d’extension payante).

Autre point important : la garantie commerciale ne remplace pas la garantie légale. Sa durée dépend des distributeurs.

Que faire si la garantie est expirée ?

Le service après-vente va réparer ton produit sans la garantie. Cependant, la réparation est payante. Qui dit payant = devis. Sur le devis, le magasin doit te communiquer les informations suivantes :

• Ses coordonnées

• La prestation

• Le tarif

• Le délai d’exécution

Toute prestation effectuée par le SAV fait l’objet d’un contrat remis au consommateur. Si les réparations sont supérieures à la prestation initiale, tu seras facturé de manière forfaitaire. Ils doivent alors t’avertir par écrit :

• L’origine de la panne

• La nature de l’intervention

• Les pièces remplacées

Pour résumer le tout, il existe plusieurs appellations pour les garanties. C’est la raison pour laquelle de nombreux consommateurs se sentent perdus. Nous comprenons. Ce que tu dois retenir surtout, c’est la différence entre la garantie légale et commerciale, sans oublier les démarches.

Articles associés

Paiements très sécurisés

Visa / MasterCard / Virement

Livraison rapide

Chez toi ou en point relais

Réparé ou remboursé

Retour gratuit sous 15 jours

Expert à l'écoute

Une question ? Un problème ?